Cyclo-cross

Le cyclo-cross est une discipline cycliste se pratiquant à l’automne et durant l’hiver. Le circuit est composé de chemins, de prairies, voire de sable, comme sur le cyclo-cross de Coxyde, et d’un peu de route ; des obstacles artificiels sont placés sur le circuit afin de contraindre les participants à poser pied à terre et à transporter le vélo. Pour sauter ces obstacles ponctuels certains pratiquent le saut du lapin.

 

La longueur de l’épreuve est calculée en fonction du temps de la course, de 20 minutes pour les catégories de jeunes à une heure pour l’élite. Le nombre de tours est déterminé par les commissaires en fonction du temps nécessaire aux participants pour parcourir les deux premiers tours.

 

Les vélos sont renforcés et équipés de pneus à crampons et de freins à tasseaux pour laisser passer la boue.

 

Même si au début le cyclo-cross ne servait que de préparation hivernale au cycliste sur route, c’est aujourd’hui une discipline à part entière. Le matériel a bien évolué (pédales automatiques, matériaux très légers…), les coureurs peuvent changer de vélo plusieurs fois par tour, les passages de course à pied où les cyclo-crossmen doivent porter leur vélo sont plus rares et plus courts, certains acrobates arrivent même à franchir les planches en sautant avec leur vélo.